Baron Philippe de Rothschild

Baron Philippe de Rothschild (1902-1988)

Homme de culture et d’action, le baron Philippe de Rothschild a toujours su concilier le goût du beau et le sens de l’efficacité.

Lorsqu’il s’installe en 1922 à Château Mouton Rothschild, dont il devient propriétaire à la mort de son père, la bougie et le puits sont encore utilisés. Il met alors tout en œuvre pour moderniser le domaine, et dans une période difficile pour les vins de Bordeaux, il se fait l’artisan efficace et passionné de leur retour au premier plan. Dès 1924, il affirme le rôle et la responsabilité des propriétaires de grands crus en instituant la mise en bouteilles au Château.

Après la disparition de sa première femme au camp de concentration de Ravensbrück, il épouse en secondes noces en 1954 Pauline Fairfax Potter, décoratrice américaine dotée d’un goût et d’un talent exceptionnels. Ensemble, ils conçoivent un musée privé du Vin dans l’Art, qui s’enorgueillit de posséder des collections d’objets rares, en provenance du monde entier.

Epris de toutes formes d’art, cet ami des artistes confie après la guerre l’illustration des étiquettes de Mouton Rothschild à des artistes aussi prestigieux que Georges Braque, Salvador Dali et Pablo Picasso. Il dirige le Théâtre Pigalle de 1924 à 1931 et produit en 1934 l’un des premiers chefs-d’œuvre du cinéma parlant, Lac aux Dames. Homme de lettres, il traduit aussi des œuvres littéraires de l’anglais, comme les célèbres Poèmes élisabéthains, recueil de poèmes couronné par l’Académie française. Vivre la vigne, son autobiographie, témoigne de son talent d’écrivain.

Passionné de sport, il participe entre autres au Grand Prix de Monaco et aux 24 Heures du Mans sur Bugatti. C’est également en marin accompli qu’il gagne la Coupe de France de régates à voiles.